L’accès à la Bourse suisse s’effectue par la cotation ou l’admission au négoce. Après la cotation, l’émetteur — l’entreprise qui émet des titres — est soumis à des obligations d’information périodiques et liées aux événements à l’égard des opérateurs et du public.

Cotation

Une cotation, autrement dit l’admission de titres au négoce, s’effectue sur requête de l’émetteur. La procédure s’oriente sur divers standards régulatoires, en fonction de la catégorie de titres, des conditions d’admission et du référentiel comptable. La requête de cotation doit émaner d’un représentant reconnu comme disposant des compétences requises. Les emprunts et les instruments dérivés peuvent, préalablement à la cotation, faire l’objet d’une annonce et d’une admission provisoire par le biais du système Connexor Listing ou d’Internet Based Listing (IBL).

ADMISSION AU NEGOCE

Les actions et obligations internationales déjà cotées auprès d’une Bourse étrangère reconnue peuvent être admises au négoce à la Bourse suisse à la demande d’un opérateur boursier, sans que soit nécessaire la procédure de cotation complète. Le même accès simplifié au négoce est également possible pour les fonds de placement suisses et étrangers au segment sein du SIX Swiss Exchange-Sponsored Segment Fonds de placement.